Covid 19 : perte ou profit pour les industries pharmaceutiques ?

Publié le 24 décembre 2021 » 405 Vus » Actualités
 0 stars
Inscription to vote!

Les industries pharmaceutiques ont également connu la crise due à la pandémie de Covid-19, mais l’approvisionnement en médicaments n’a jamais été interrompu. Cet exploit résulte de la collaboration avec les sites de production situés dans le monde entier. Des organisations ainsi que des mesures spécifiques ont dû être déployées.

Les industries pharmaceutiques

La réalité mondiale

Les industries pharmaceutiques ont connu une situation exceptionnelle par rapport à la pandémie de Covid-19. Le premier trimestre de l’année 2020 a été marqué par une réalisation nette de profits. En outre, pour la France, les exportations des produits vers les États-Unis ont augmenté. Pour l’avenir, les analystes prédisent des changements radicaux, vu la situation mondiale actuelle. Les exploitations en chaîne semblent être inefficaces.

Des situations assez défavorables

L’époque actuelle est marquée par la course aux traitements et aux vaccins. Le caractère d’urgence reste d’actualité malgré les collaborations multiples. Auparavant, chaque action était précédée d’un délai d’approbation règlementaire. La balance commerciale des entreprises pharmaceutiques a toujours été excédentaire. Toutefois, des menaces pèsent toujours sur le secteur. Durant la crise causée par le Coronavirus, ce domaine était très dépendant du transport aérien. Or, les coûts ne cessent d’augmenter progressivement.

Les problèmes rencontrés

Au niveau mondial, les industries pharmaceutiques dépendent principalement de l’Inde et de la Chine. 60 à 80 % des produits proviennent de ces deux pays .De plus, les fournisseurs s’avèrent être en petit nombre. Les usines chinoises ont connu des arrêts de production durant un délai assez long. S’ajoutait à cette situation la décision du gouvernement chinois d’arrêter l’exportation de certains médicaments, à savoir le paracétamol et l’hydroxychloroquine.

Partagez cet Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *