Les bienfaits du Kiwi

Publié le 16 avril 2019 » 68 Vus » Bons Plans
 0 stars
Inscription to vote!

Vous avez envie de manger plus sainement ? Introduisez le kiwi dans votre alimentation ! Originaire de Chine, ce petit fruit au goût délicieux contient de nombreuses vitamines, des minéraux, des antioxydants et des nutriments. Ce fruit contribue au bon fonctionnement de l’organisme et offre des bienfaits insoupçonnés en cosmétique. Découvrez quelques-unes de ses qualités.

Vitamine C : antioxydant, antivieillissement, contre l’anémie, etc.

Le kiwi est trois fois plus riche en vitamine C qu’une orange. Il contient plus de 80 % des besoins journaliers en vitamine C. Cette teneur importante en acide ascorbique augmente l’absorption du fer dans le corps et combat ainsi l’anémie. Elle réduit le stress et prévient des crises de nervosité et d’anxiété. En mangeant ce fruit tous les matins, vous prenez soin de votre santé. La vitamine C qu’il contient renforce les défenses immunitaires et apporte l’énergie pour affronter les rhumes d’hiver par exemple.

Source d’antioxydants

Le kiwi renferme un grand nombre d’antioxydants qui diminuent le risque de contracter certaines maladies telles que le cancer ou les maladies cardiovasculaires. Ce fruit renferme beaucoup de vitamine C, un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et permet aux cellules du sang de mieux résister au vieillissement. Combiné aux vitamines E, ce composant améliore la circulation sanguine. En renforçant les veines et les vaisseaux, les formations de calculs et de caillots sont évitées. Ce petit fruit, consommé régulièrement favorise la digestion grâce à une enzyme appelée actinidine. Spécifique au kiwi, elle facilite la digestion des protéines.

Protection contre le cancer

Le kiwi est connu comme étant un anti-cancer. Grâce aux phytochimiques qu’il contient, l’ADN ne s’oxyde, cause de l’apparition du cancer. Selon une étude menée par l’université d’Oslo, une personne consommant régulièrement du kiwi présente une diminution de l’oxydation de l’ADN et une hausse de la capacité antioxydante. Les chercheurs ont constaté que le sang de ces personnes résiste à l’oxydation.

Partagez cet Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *