Le bois brûlé : une technique naturelle et esthétique

Publié le 10 juillet 2020 » 732 Vus » Galerie Marchande
 0 stars
Inscription to vote!

D’origine japonaise, la technique du bois brûlé est également connue sous le nom de Shou Sugi Ban. Cette méthode ancestrale permet de protéger naturellement le bois et de le rendre résistant aux intempéries. Elle est également plébiscitée pour ses vertus esthétiques.

Les vertus du bois brûlé

Cette technique consiste à brûler profondément le bois d’un côté afin d’obtenir une couche de carbone superficielle. Cette dernière permet de protéger le lieu d’habitation contre les incendies et d’éviter la propagation du feu. Elle permet également de réduire les effets causés par les intempéries ou les rayons UV. Enfin, cette méthode permet de lutter contre les nuisibles et empêche le développement des champignons lignivores.

D’un point de vue écologique, la méthode du Shou Sugi Ban est également vertueuse. Cette technique est une solution naturelle qui permet une construction durable et respectueuse de l’environnement.

La réalisation du bois brûlé

La technique du Shou Sugi Ban s’emploie principalement sur le cèdre. Afin de la réaliser, un chalumeau sera nécessaire. La planche de bois devra ainsi être brûlée pendant plusieurs minutes afin que la couche de carbone atteigne une épaisseur de 3 millimètres minimum. Selon l’aspect recherché, le chalumeau pourra être utilisé plus longuement. L’utilisation d’un lit de braises est également envisageable. La planche devra alors y être déposée sur un côté. Lorsque le processus est fini, il conviendra de verser de l’eau sur la surface pour arrêter la combustion.

Pour les finitions, on pourra gratter la surface grâce à une brosse. Cela permettra de se débarrasser des résidus de charbon et d’obtenir une planche lisse. De la cire pourra enfin être appliquée pour s’assurer de l’esthétisme du bois. En France, l’entreprise https://noirdebois.com/ propose cette technique.

Partagez cet Article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *