Réussites et décrues dans le secteur du e-commerce

Publié le 21 août 2014 » 1093 Vus » Actualités, News du E-commerce
 0 stars
Inscription to vote!

Les secteurs en baisse

Si le phénomène du e-commerce connait une expansion sans précédents, certains secteurs, parmi les pionniers du genre, connaissent une certaine désaffection. Cette décroissance touche notamment le domaine des biens culturels et du spectacle, le secteur du multimédia, ou bien encore celui de l’électroménager. L’avenir de ces secteurs dans le cadre du e-commerce n’est toutefois pas remis en cause, mais la guerre portera désormais essentiellement sur les volumes et sur les prix, une expansion porteuse ne pouvant plus guère survenir. Le panier moyen du cyberacheteur dans ces secteurs devrait continuer de baisser, avant de se stabiliser à l’horizon 2016. Ces secteurs peuvent en revanche miser sur l’accroissement de la population et, par ricochet, sur l’augmentation du nombre d’adeptes du web-shopping pour se maintenir à flots, peu menacés par un retour en vogue des circuits traditionnels d’acquisition.

Les secteurs en hausse

L’air du temps est à la fin des monopoles et à la démocratisation du web-shopping. Par voie de conséquence, des secteurs comme l’automédication, la parapharmacie de l’optique connaissent un fort engouement. Les secteurs commerciaux indépendants comme le prêt-à-porter, l’ameublement, la décoration, le jardinage, ainsi que l’horlogerie luxueuse et la joaillerie prestigieuse ou fantaisie, connaissent également des croissances très porteuses. Le dynamisme des secteurs de l’alimentation et des articles de sports dans le cadre du commerce en ligne ne se dément pas non plus. Les mouvements économiques et stratégiques de rachats d’opérateurs et de regroupements d’entités dictent progressivement les tendances.

Partagez cet Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *